Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
liensocialtogo.overblog.com

GREVE EN VUE DANS LE SECTEUR PUBLIC AU TOGO

7 Janvier 2013, 14:17pm

Publié par ADRY Ayaovi Sedjrawodo, alias ADRY BONCHEMIN

Toutes les centrales syndicales s'accordent à lancer un préavis de grève cette semaine au Togo, puis à entrer en grève dès la semaine prochaine si le statut de la fonction publique n'est pas adopté et ses incidences intégrées au budget 2013 de l'Etat. C'est ce qui ressort de la conférence de presse animée vendredi dernier par la leaders de la Confédération nationale des travailleurs du Togo (CNTT). D'après son Secrétaire général, Yves Agui Palanga, il est inconcevable que le statut de la fonction publique qui date des années 1960 continu d'être appliqué au Togo tandis qu'un nouveau statut est élaboré et adopté par le Conseil des ministre tarde toujours à être voté par l'Assemblée nationale.

Alors que les travailleurs ont tout fait au cours de l'année 2012 pour que ce nouveau statut soit adopté avant le vote de la loi de finance 2013 afin qu'il soit pris en compte, c'est à leur grande surprises que la la loi de finance a été votée le 29 décembre dernier sans un clin d'oeil leur statut.

Pour ces syndicalistes, cette stratégie du gouvernement retarder l'adoption de ce statut témoigne d'une fuite en avant du gouvernement et d'un système du dilatoire aggravant la souffrance des travailleurs. Ils clament ainsi la mauvaise volonté des autorités togolaises à améliorer les conditions de vie de leur concitoyens alors ce statut vieux de 44 ans a subi la dévaluation deu Franc CFA sans mesures d'accompagnement.

Par ailleurs, nombreux sont-ils encore a être déçus après s'être restés accrocchés à leur poste téléviseur dans la nuit de la saint Sylvestre espérant que le discours du Chef de l'Etat Faure Essozimna Gnassingbé annoncerait un changement à leur conditions financières.

Les travailleurs sont donc invités àêtre déterminés et à se mobiliser massivement sur toute l'étendue du territoire national pour l'obtention de leur droit le moment venu.

Commenter cet article