Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
liensocialtogo.overblog.com

SYNDICALISME/VERS UNE REVOLUTION SOCIALE AU TOGO

25 Janvier 2013, 15:50pm

Publié par ADRY Ayaovi Sedjrawodo, alias ADRY BONCHEMIN

Suite à la levée in extrémis le dimanche du mot d'ordre de grève prévue dans le secteur public les lundi et mardi 21 et 22 janvier dernier par les Secrétaire généraux des centrales syndicales, les travailleurs et leurs syndicats de base se sont spontannément organisé en Synergie des travailleurs du Togo pour continuer la lutte autrement. S'estimant roulés par leur leader qui ont, unilatéralement levée le mot d'ordre de grève sans consultation de la base, les travailleurs sont mécontents du vote du statut de la fonction publique par l'Assemblée nationale convonquée en session extraordinaire le dimanche qui n'a pas pris en compte:

la valeur indiciaire, la grille salariale comme document annexe au statut, l'harmonisation de l’âge de départ à la retraite, l'indemnité de départ à la retraite, les avancements etc.

C'est sur ces éléments importants que les travailleurs ont, dans leur grande majorité, souhaité avoir des échanges francs avec les Secrétaires Généraux avant la levée du mot d’ordre de grève car, selon eux, en dépit de l’adoption de ces nouveaux textes, le fonctionnaire togolais ne peut s’attendre à aucun changement notable sur sa rémunération mensuelle.

Ces travailleurs togolais ont donc jugé nécessaire et de façon spontanée de créer un front unique appelé SYNERGIE DES TRAVAILLEURS DU TOGO regroupant les syndicats, les fédérations des travailleurs de la fonction publique, parapublique et privé pour défendre les points ci-dessus évoqués.

Ils lancent donc un appel à tous les autres syndicats et organisations de travailleurs de tous les secteurs à les rejoindre pour la cause commune.

22 syndicats de base ont déjà adhéré à cette synergie qui semble désormais représenter l'alternative de salut des travailleurs, très déçus ces dernières années par les prises de positions de leurs leaders.

Commenter cet article