Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
liensocialtogo.overblog.com

LIBERTE SYNDICALE MENACEE AU TOGO

12 Avril 2013, 15:44pm

Publié par ADRY Ayaovi Sedjrawodo, alias ADRY BONCHEMIN

D'après une information publiée par le Journaliste Togolais Josias TSATSU, des Gens-d'ARMES, font la ronde chez le Docteur WALLA.

l'information vient d’être confirmée! Depuis quelques heures, une ronde suspecte de deux véhicules de la gendarmerie se passe aux alentours du domicile du Docteur Walla Atchi, l'un des pointilleux responsable de la synergie des travailleurs du Togo; ceux-la qui sont au devant de la grogne sociale, telle que cela se passe actuellement dans le pays. C'est de cette même manière que d'autres acteurs de l'opposition ont été enlevé...

VIGILANCE !!!
Trois premiers responsables de la Synergie des travailleurs, en l’occurrence les Docteurs Atchi Walla, Gilbert Tsolényanu et Mme Nadou Lawson étaient déjà très inquiétés pour leur sécurité. Il nous revient depuis quelques jours, qu’un haut gradé des Services des Renseignements du pays serait à leur trousse. Du coup, leur sécurité devient de plus en plus menacée, surtout que ces braves syndicalistes ont eu déjà l’occasion de poser une fin de non-recevoir aux rondelettes promesses que l’agent en question leur aurait faites, la semaine dernière. Aussi, des coups de fils anonymes avec des propos injurieux et menaçant ne cessent-ils de parvenir à leurs différents téléphones portables. Nous en avons d’ailleurs pour preuve, les furieux propos d’un ministre à leur endroit, lors d’une discussion à la primature : « Pouvez-vous affronter le Gouvernement ? », avait vociférer ledit ministre face à ses jeunes citoyens syndicalistes.
A cette allure, il y a lieu d’attirer l’attention des organisations nationales et internationales de protections des libertés humaines, afin que le pire soit évité, dans le cadre de la sécurité de ces togolais qui ne sont qu’en train de revendiquer de meilleures conditions de travail.

LIBERTE SYNDICALE MENACEE AU TOGO

Commenter cet article