Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
liensocialtogo.overblog.com

FERMETURE DEFINITIVE EN VUE DE LEGENDE FM/ APRES CEUX DE RADIO X-SOLAIRE LA HAAC ET L’ARTP ENVOIENT A NOUVEAU UNE TRENTAINE DE JOURNALISTE ET COLLABORATEURS AU CHOMAGE

27 Août 2013, 08:42am

Publié par ADRY Ayaovi Sedjrawodo, alias ADRY BONCHEMIN

Bientôt, ce sera un silence radio sur la 92.7 FM à Lomé. L’information qui circulait comme une rumeur depuis plusieurs semaines est devenue clameur depuis ce lundi 26 juillet 2013. La radio Légende FM, ex Radio Nostalgie Lomé émettant dans la capitale togolaise et reconnue pour sa ligne éditoriale très critique vis-à-vis du régime au pouvoir n’émettra probablement plus dans les jours à venir. Après une suspension des émissions pendant un mois, la radio a repris ses émissions ce 26 juillet 2013 quand une nouvelle décision de la HAAC publiée dans le quotidien national Togo Presse du jour lui a été notifiée. Cette décision porte refus de renouvellement de l’autorisation de l’installation et de l’exploitation de la radio. Avant la fin de cette même journée, c’est au tour de l’Autorité de réglementation des Postes et télécommunication (ART-P) de notifier à la même radio le retrait de la fréquence, annonçant ainsi le chômage programmé pour une nouvelle vague de journalistes, animateurs, techniciens et autres collaborateurs.

Le scénario est déjà connu au Togo et près d’une vingtaine de journalistes et collaborateurs sont sans emplois à ce jour dans le cas de la Radio X-Solaire il y a bientôt deux ans. Par la même procédure, cette radio dont la ligne éditoriale est proche de celle de Légende a d’abord vu ses émissions critiques suspendues, puis la radio elle-même suspendue provisoirement et à la fin, le refus de renouvellement de l’autorisation d’exploitation puis retrait de la fréquence.

Courant 2013, la HAAC a procédé à la modification de sa loi organique afin de s’attribuer les droits de suspension et de fermeture des entreprises de presse contrairement à la procédure judiciaire prévue par la loi modifiée. Il est donc clair que la HAAC avec l’appui de l’ART-P se mettent au service du régime au pouvoir au Togo pour retirer aux journalistes la liberté d’expression dont ils jouissent depuis 2004 et de plus en rajouter à la situation de sous emploie du pays en fermant les radios et journaux qui « dérangent » en renvoyer le personnel au chômage.

Le Syndicat national des journalistes indépendants du Togo (SYNJIT) qui lutte pour parvenir à la signature d’une convention collective dans le secteur s’est mobilisé avec d’autres organisations de défense des journalistes telles SOS Journaliste en danger, le Réseau des journalistes pour la sécurité et la paix (RAJOSEP) et autres pour faire échec à cette stratégie de déstabilisation de la liberté de la presse au Togo et destruction du métier du journaliste dans le pays. Ces organisations ont animé une conférence de presse ce lundi pour alerter l’opinion nationale et internationale et appeler leurs confrères de tout bord à rester unis pour préserver leur profession.

En rappel pour le cas Légende FM, tout a commencé le 25 juillet 2013, jour du vote des élections législatives au Togo quand une horde des agents de force de sécurité a fait irruption dans les studios de ladite radio pour suspendre une émission en cours. Sous prétexte que la radio a diffusé une fausse information relative au scrutin en cours ce jour, la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (HAAC) en violation de sa propre loi organique et a envoyé des forces de l’ordre pour faire cesser une émission radio en direct, puis notifier le lendemain la suspension provisoire de la radio pour un mois. Les trente jours passés, la Haute autorité revient avec l’aide l’ART-P pour fermer définitivement cette radio, l’une des premières radios privées de la capitale togolaise.

FERMETURE DEFINITIVE EN VUE DE LEGENDE FM/ APRES CEUX DE RADIO X-SOLAIRE LA HAAC ET L’ARTP ENVOIENT A NOUVEAU UNE TRENTAINE DE JOURNALISTE ET COLLABORATEURS AU CHOMAGE

Commenter cet article